Comment se débarrasser des musaraignes

Sommaire

Les musaraignes sont souvent considérées comme des rongeurs à tort. Peut-être les confondez-vous avec les petits rongeurs qui grignotent chez vous des aliments ou qui grattent dans vos cloisons et votre grenier. Il y a en réalité très peu de chance pour que vous ayez à faire à des musaraignes qui sont de petits animaux insectivores, utiles au jardin. Vos petits prédateurs sont très probablement des souris. Cette fiche pratique vous explique comment distinguer souris et musaraignes, comment se débarrasser des musaraignes et les attirer dans votre jardin.

Et si vraiment vous ne supportez pas la très hypothétique présence d'une musaraigne dans votre maison, n'employez rien d'autre que votre balai pour la chasser.

Reconnaître la musaraigne

Il est légitime de chercher à se débarrasser des rongeurs, qui causent des dégâts dans les habitations (souris, rats) ou au potager (mulots). Toutefois, la musaraigne n’est pas un rongeur, elle se nourrit d’insectes et d’invertébrés (limaces, vers, chenilles, etc.).

Souvent confondue avec une souris, la musaraigne s’en distingue en réalité par plusieurs caractéristiques :

  • Elle est plus petite qu’une souris : elle ne mesure que 7 à 8 cm.
  • Elle a les yeux et les oreilles plus petits que ceux des souris.
  • Elle a un corps effilé et surtout un museau pointu bien caractéristique, muni de vibrisses mobiles.

Ne tentez pas de vous débarrasser des musaraignes !

Si vous pensez avoir à faire à des musaraignes causant des dégâts dans votre maison (aliments grignotés, linge souillé, etc.), il y a pratiquement 100 % de chances pour qu’il s’agisse en réalité de souris, dont vous vous débarrasserez par les moyens adéquats.

Consulter la fiche pratique

Dans la réalité :

  • Les musaraignes ne font jamais leur nid à l'intérieur des habitations, mais dehors, par exemple dans les racines d'un arbre.
  • Les musaraignes entrent très rarement dans les habitations, hormis au début de l'hiver, lorsque certains insectes tendent à se réfugier à l’intérieur pour fuir le froid. Une musaraigne entrée chez vous à la suite de ces insectes vous rendrait en réalité service en vous débarrassant d’eux, sans faire aucun dégât.
  • Au jardin, les musaraignes ne causent aucun dégât non plus. Si vous repérez des légumes rongés à leurs racines, il ne s’agit en aucun cas de musaraignes, mais vraisemblablement de mulots, dont vous vous débarrasserez par les moyens adéquats.
Consulter la fiche pratique

Au contraire, favorisez la présence des musaraignes, auxiliaires utiles au jardin

La musaraigne, non seulement ne fait pas de dégâts, mais est très utile au jardin, vous débarrassant de nombreux insectes nuisibles ou de leurs larves, ainsi que des limaces.

Favorisez donc la présence des musaraignes :

  • Laissez à leur intention des tas de feuilles mortes dans lesquels elles adorent fouiner.
  • Installez pour elles des abris sûrs : tas de pierres, planche inclinée contre un mur, deux planches disposées en V renversé. Installez ces abris en particulier près du compost, qui est un de leurs lieux de prédilection.
  • Laissez une petite partie de votre jardin en friche : vous attirerez non seulement les musaraignes, mais toute une faune auxiliaire précieuse.
  • Jardinez autant que possible avec des méthodes naturelles et favorisez la biodiversité dans votre jardin.
Consulter la fiche pratique

Ces pros peuvent vous aider